- les reins

En ce qui concerne les reins les scientifiques ont établi un procédé permettant de remplir leurs fonctions: l'hémodialyse.

Lors d'une séance d'hémodialyse, on fait circuler le sang dans des capillaires qui baignent dans un liquide appelé dialysat, liquide dépourvu de déchets et généré par une machine. Les échanges se font à travers la membrane semi-perméable du dialiseur.

Cela permet 3 choses vitales pour le patient atteint d'insuffisance rénale :

      - filtrer le sang des déchets dues à l'alimentation 

      - équilibrer le bilan électrolytique sanguin

      - éliminer le surplus d'eau

Chez un sujet sain, tout ceci est normalement réalisé par les reins en permanence, ce qui n'est pas le cas des personnes atteintes d'insuffisance rénale. L'hémodialyse vient donc en remplacement, en général lors de 3 séances de 4h par semaine. Ce traitement se poursuivra à vie ou jusqu'à la transplantation d'un rein.

Voici le déroulement d'une séance d'hemodialyse:

Les insuffisants rénaux en phase terminale traités par hémodialyse n'urinent plus ou très peu. Ils accumulent donc l'eau qu'ils ont ingérée par l'alimentation (eau, thé, yaourt, etc...) ainsi que les déchets organiques qui ne sont plus filtrés. On élimine cet excédent d'eau et ces déchets grâce à l'hémodialyse. Si on ne le fait pas, une partie de cette eau passe dans la circulation sanguine, augmente la volémie et la pression, ce qui peut aboutir à l'oedème aigu du poumon.

On pèse donc le patient à son arrivée, on compare ensuite son poids d'arrivée et son poids idéal défini par le médecin pour faire la prescription de la perte de poids totale (PTT). La filtration sera effectuée soit de manière continue, soit par perte de poids horaire constante (PPH), ou par filtration selon un profil prescrit.

Schéma explicatif:

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×