- les poumons

  Aujourd'hui le nouveau défi des scientifiques est de créer un poumon artificiel implantable aux patients en attente de greffe. En juin 2002, une equipe de l'Université du Michigan à fait une decouverte qui semblait des plus prometteuses.

Ce poumon a été presenté lors du congrès annuel de l'American Society for Artificial internal organs (ASAIO) à Lisbonne par le Pr. Bartlett, cette invention a été développée en association avec MC3 Corp. Ce poumon utilise de minuscules fibres creuses et l'énergie de pompage du coeur pour oxygéner le sang. Il est placé dans l'artère pulmonaire et peut être utilisé à l'intérieur ou à l'extérieur du corps. Isupporte 100 % des fonctions pulmonaires.


Ce procédé a d'abord été testé chez quelques moutons et a permis une meilleure survie et moins de complications qu'un ventilateur conventionnel utilisé lors des transplantations coeur-poumons. Ce ventilateur se branche sur les artères du cou et de la jambe et a été mis au point vers 1980 par la même equipe. L'oxygénation du sang se fait dans l'instrument lui-même, sans aucune intervention au niveau des poumons. Contrairement à cette technique, le nouveau poumon artificiel n'utilise pas de pompe artificielle et réduit ainsi les dommages sur les cellules sanguines.

  Le National Institute of Health (NIH) a financé 4,8 millions de dollars en vue d'une expérimentation sur l'homme. La prochaine étape consistura à vérifier si ce procédé pourra ou non supporter totalement la fonction respiratoire d'un homme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×